DEVELOPPEMENT INDUSTRIEL EN FRANCOPHONIE
de l'information utile... à la passion d'entreprendre


Alliance des consultants industriels francophones
Réseau de compétences pluridisciplinaires

concepts d'intervention
ACIFR
Page d'accueil

 


acifr
DEVELOPPEMENT INDUSTRIEL EN RDC
Opportunités de créations, de reprises et d'investissements induits :  par Fidèle BANZA - COSAF CONSULTING

1
DONNEES GENERALES

Situation géographique, démographique, climatique, socio-économique...


Située au cœur de l’Afrique, avec 2.345.000 Km2 la RDC partage 9.165 Kms de frontière avec 9 pays voisins. Elle compte 68 millions d’habitants, 10 millions habitent sa capitale, Kinshasa. Le français est la langue officielle et 4 langues bantoues (kikongo, lingala, tchiluba, swahili)  sont les langues nationales.

A cheval sur l’équateur, la RDC se caractérise par sa grande diversité climatique avec un réseau hydrographique très dense et une pluviométrie de 1000 mm/an. Elle possède 90 millions d’hectares propice à l’agriculture et à l’élevage, dont seulement 1% est exploité aujourd’hui.

Le pays connait 4 types de climat : Le climat équatorial ; Le climat tropical humide ; Le climat tropical à saison sèche prolongée ; Le climat littoral. Ces conditions permettent de déployer, à la faveur de pluies intermittentes, d’intenses activités agricoles, cela, pendant toute l’année.

Avec l’un des plus long fleuve du monde, un réseau routier de 145.100 Kms, 175 aérodromes dont 5 internationaux, un réseau ferroviaire de 3.641 Km. La RDC intègre 4 groupements économiques : La Communauté Economique des Etats d’Afrique Centrale (CEEAC) ainsi que SADE, CPGL et COMESA.

Victime de pillage en 1991 et 1993 qui a sérieusement affecté son tissu économique, le pays a régressé de 1000.000 emplois directs à 150.000 et à l’exception des secteurs brassicole et minier, elle ne dispose pas de grandes industries de transformation. Toutefois le pays dispose d’une importante capacité de production électrique grâce à son barrage INGA le plus grand d’afrique.

Elle se distingue également par la production de minerai rare dont elle est parfois le principal pourvoyeur, ex : 1er producteur de Cobalt avec 40% des besoins mondiaux, 5ème producteur mondial de cuivre, on y trouve aussi du Zinc, Manganèse, Malachite, Charbon, Boxite, Fer, Cassitérite, Or et Pétrole…

La RDC possède la 2ème plus grande forêt équatoriale après l’amazonie. Sa flore et faune est exceptionnelle, la pêche quant à elle, représente une potentialité de 700.000 tonnes/an.

2

CONTEXTE ECONOMIQUE

Situation économique & challenges de développement...

 

Depuis une décennie, l’économie s’améliore constamment en RDC et les investissements progressent régulièrement…

Toutefois, l’immensité du pays nécessite des investissements colossaux, de nombreux secteurs, comme par exemple l’agro-industrie, recherchent repreneurs et capitaux... Le tribunal de commerce à Kinshasa nous informe de 1075 demandes d’ouvertures de sociétés, rien que le 1er  semestre 2011. Nous remarquons aussi, la venue de Lafarge, n°1 mondial du ciment qui souhaite racheter les parts de l’Etat de la CINAT (Cimenterie Nationale) et aussi l’investissement le plus important, celui de la TFM (Teume Fingurume Mining) d’un montant de 1,780 Milliard de dollars US.

La RDC, vit essentiellement d’importation de produits alimentaires et  manufacturiers qu’elle pourrait produire elle-même, ex : la tomate qui, pourtant facile à produire, est importée, cela concerne également de nombreux autres produits tels que les jus de fruits, riz, maïs, etc... Egalement, malgré nos nombreux cours d’eau et lacs intérieurs, la pêche n’est pas industrialisée, alors que son potentiel représente 700.000 tonnes de poissons annuelles. Bref, l’industrialisation de la RDC est très largement insuffisante.

Les actions actuelles et les futurs projets d’industrialisation en RDC ouvrent la voie à une multitude de partenariats gagnants-gagnants et à n’en pas douter, à de nombreuses opportunités de placements financiers…

Les possibilités de création et de reprises d’entreprises sont inégalées… En effet, la RDC possède globalement 326 industries dont 191 oeuvrent normalement mais135 sont en difficulté et cherchent repreneurs…

3

ACTIONS ET PRIORITES

Structures - Projets industriels & schéma directeur

     

    Afin d’organiser son développement, la RDC a créé diverses structures, dont l’ANAPI (Agence Nationale pour la Promotion des Investissements) et s’est dotée de moyens juridiques, ex : Création du tribunal de commerce depuis 2009 ; Comité de pilotage du climat des affaires et des investissements CPCAI ; Commission de suivi et d’évaluation du climat des affaires ; Code des investissements (exonération fiscale et douanier) ; Code minier ; Code forestier ; Code de travail…

    Dans le secteur industriel, le ministère de l’industrie, a créé une commission d’études nommée "Nouvelle Politique Industrielle" avec pour buts :

    Des objectifs spécifiques de moyen et long terme :
    Une économie industrialisée, compétitive et pleinement intégrée aux dynamiques d’échanges régionaux et mondiaux
    Le renforcement et développement du Partenariat Public-Privé (PPP) pour refondre le tissu industriel et promouvoir l’exploitation.

    Dans le même cadre, un autre document concernant la réduction de la pauvreté à été crée avec pour base une stratégie axée sur les filières des secteurs cibles, à savoir : Agro-alimentaire ; Matériaux de construction ; Mines et métallurgie ; Emballage.

    Plusieurs autres études sont disponibles dans le schéma directeur d’industrialisation de la RDC, elles ont démontré l’existence de 6 filières essentielles à savoir : Bois ; Textiles ; Corps gras ; Bâtiments et matériaux de construction ;Transformation de métaux ; Produits d’élevage.


4
OPPORTUNITES
Industrialisation : Secteurs à très forts potentiels & quelques exemples...

 

Les branches agro-industrielles existantes et à réhabiliter, notamment : Café arabica ; Café robusta ; Thé ; Quinquina ; Hévéa ; Canne à sucre. - Pour en savoir plus contactez la COSAF sous réf : CA0010811

La transformation de produits alimentaires ex : Huile d’arachide ; Conserverie de légumes et fruits ; Usine de concentré de jus de tomate. - Pour en savoir plus contactez la COSAF sous réf : CA0020811

Pêche industrielle du Tanganika : Le lac Tanganika, situé au sud ouest de la RDC est le lac le plus poissonneux du monde, profond de plus de 600m2. Une pèche industrielle permettrait également l’installation de grandes chambres froides et de conserveries afin de desservir la population du pays qui est submergée par les conserves importées à grands frais de pays lointains. - Pour en savoir plus contactez la COSAF sous réf : CA0030811
 

Quelques exemples...
IMPLANTATION D'UNE MINOTERIE INDUSTRIELLE A KAMINA : Nous l'avons dit la rdc importe presque la totalité de sa consommation, alors que la ville de KAMINA située au nord de la Province du katanga est reputée pour sa vocation agricole. Elle dispose d'atouts déterminants pour son développement industriel : Carrefour entre 3 axes ferroviaires très importants au centre de 25 millions de consomateurs ; Elle est parfaitement desservie en énergie électrique ; Elle est située dans une zone de production favorable à l'agriculture intensive ; Elle dispose écupérables ect.... - Pour en savoir plus contactez la COSAF sous réf : CA0040811

AGRICULTURE INTENSIVE DE LA CANNE A SUCRE A KANIAMA ET INDUSTRIE DU SUCRE : L'analyse des sols indique une parfaite composition de la terre pour la culture intensive de canne à sucre, son industrialisation limiterait fortement les importations pour un territoire estimé à 25 millions d'habitants. - Pour en savoir plus contactez la COSAF sous réf : CA0050811

USINE D'ENGRAIS CHIMIQUE AU SUD DU KATANGA : Production d'engrais à partir de déchets de poisson afin de fertiliser le sol et d'exporter. - Pour en savoir plus contactez la COSAF sous réf : CA0060811


developpement industriel en rdc suite

Opportunité de création, de reprise et d'investissement en rdc / Suite
...


5

INVESTISSEMENTS

Financement de l'infrastructure et autres grands chantiers...

 

La RDC évolue constament et de nombreux grands chantiers nécessitent des investissements, ex : Création de nouvelles lignes de chemins de fer, de compagnies aériennes, d'infrastructures routières, d'installations portuaires ect... Nombre d'entre eux peuvent représenter des opportunités pour investisseurs. Elles se négocient directement avec les institutions concernées...

et pour une approche à façon avec:

cosaf consulting
" la connexion vers tous les possibles "

Expert en schémas d'industrialisation en RDC et d'opportunités induites
...
Analyse de possibilité & recherche d'opportunité - Conseil & accompagnement à la création de commerce ou d'entreprise
Etude de pré-requis d'industrialisation & d'investissement - Lobbying & présence de terrain...

acifr_adresse_postale

5, Bld Colonel Tshatshi

C/Gombe Kinshasa - RDC

situez cosaf consulting sur une carte


+243 815173641 / +243 990947071


Contactez
Cosaf consulting

DEVELOPPEMENT INDUSTRIEL EN RDC
Opportunités de créations, de reprises et d'investissements induits / Suite...
Investir en RDC et créer en Zone Economique Spéciale - ZES