Alliance des consultants industriels francophones
Réseau de compétences pluridisciplinaires


ACIFR
Page d'accueil




Patrice PASSY - DB CONSEILS


Principes de
Fonctionnement


Consultant en Commerce International - Expert en Intelligence Economique

PUBLICATIONS & PROJETS

Intelligence économique & Communication d'influence
Gestion des problématiques interculturelles - Management des organisations



DIASPORA AFRICAINE de France : comment exister dans un rapport du faible au fort ? Plus d'infos
Patrice PASSY / 8 octobre 2013 : Peut-on parler de diaspora africaine en France ?

Cette question ainsi que le sens politique à donner aux actions économique, politique et intellectuelle des communautés nationales d'origine africaine en France a été abordée au cours des « conversations stratégiques » de CENTRA[L], puis au Palais du Luxembourg (Sénat) par Patrice PASSY. 
Ce contenu est le résumé de mon intervention au Palais du Luxembourg.

L’Afrique est plurielle, dirons-nous, il devient donc difficile aujourd’hui de trouver un Etat africain francophone qui n’ait pas sa diaspora, c’est-à-dire une partie souvent importante de son peuple, dispersée en dehors des frontières de l’État national. En ce qui concerne ces "diaspora nationale" de France, je me permets de dire qu’en l’espèce, la dénomination vient en premier par rapport au réel. Parce qu’une communauté n’existe comme telle que par sa construction sociale et par la mise en place d’un travail de représentation du groupe. Ce travail ou la mise en commun de leurs intérêts multiples exige avant tout, un regroupement autour de nouvelles idées fortes et fédératrices, pour maintenir la cohésion du ou des groupes, autour d’une discipline d’organisation en communautés afin, de conserver les identités (socle commun de valeurs et de représentations) pour une meilleure intégration et défense de leurs intérêts en France.
 

Vers la creation d' un institut de crimilogie en Afrique centrale ? Plus d'infos
Patrice PASSY / 7 novembre 2011 : Pourquoi un institut de criminalistique et de criminologie en Afrique centrale ?

Parce qu’il n’ y a pas de structures techniques de recherche, de réflexion-action et de formation permettant de trouver les éléments de connaissance collective et de diffusion des savoirs sur le crime.

Parce qu’il y a en Afrique centrale (en ce qui concerne nos marchés cibles) moins de 15 criminologues sur une population globale de près de 110 millions d’habitants. Par voie de conséquence, nous constatons l’existence d’une multiplicité de relevés sur la criminalité sur la sous-région (les drogues, par exemple) dont on ne peut vérifier ni l’exactitude, ni le domaine de validité des chiffres que l’on entend crier. 

Notons aussi, l’absence de stratégie transversale et globale à l’échelon local et régional de prévention de la criminalité visant à s'attaquer aux causes profondes et aux facteurs de risque liés à la criminalité et à la victimisation par le biais d’une réflexion régionale sur le crime et de mesures sociales, économiques, sanitaires, judiciaires et éducatives adaptées…

 

STRATÉGIE DE POSITIONNEMENT ET DE PRISE DE PAROLE Plus d'infos
Patrice PASSY / 2011

Cette question ainsi que le sens politique a donné aux actions économique, politique et intellectuelle de la diaspora africaine en France a été abordée au cours des « conversations stratégiques » de CENTRA[L], puis au palais du Luxembourg (Sénat) par Patrice PASSY. Ce contenu est notre résumé.

 

Quel est le classement de l’homo africanus dans l'inconscient collectif français en 2012 ? Quelle est sa place dans la culture populaire française en cette période électorale ? Plus d'infos
Patrice PASSY

La classification : qu’est-ce que c’est en l’espèce ?
C’est un effet du raisonnement à la française. L’Afrique a été classée, mesurée, emmurée, déportée, saignée parce que son classement dans l’échelle des valeurs françaises l’avait permis. Elle a été définie, c'est-à-dire une étiquette mise sur le phénomène Afrique et les peuples africains, par voie de conséquence, pas une connaissance exacte du réel africain....

 

REGARD INTERCULTUREL CROISE : AFRIQUE FRANCOPHONE - FRANCE Plus d'infos
Patrice PASSY

Le premier regard interculturel croisé franco-africain
Ceci est un exemple d’une étude de cas que nous abordons avec nos étudiants en management des diversités franco-africaines, en management interculturel en contexte africain, mais aussi en Intelligence économique et intelligence culturelle. Pour synthétiser, ce regard croisé porte essentiellement ou pour partie sur des caractéristiques françaises et celles listées à partir des grilles simplifiées dans les pays d’Afrique francophone. En l'espèce il s'agit du : Congo, Centrafrique, Cameroun, Gabon, Côte d’Ivoire, Sénégal, RD Congo. 


Avec quelles super puissances l'Afrique francophone va négocier en 2050 ? Plus d'infos
Patrice PASSY - Sylvie ROCHARD

A quoi ressemblera l'équilibre des puissances économiques en 2050 ? 

La banque HSBC s'est penchée sur la question et son constat est sans appel : l'avènement des pays en développement aura eu lieu et les nations occidentales en feront les frais. Les États-Unis auront perdu leur statut d'intouchable "hyper puissance", les pays européens dégringoleront du classement des pays les plus riches, certains plus que d'autres, et quelques nations que l'on n'attendait pas réaliseront de progressions spectaculaires.


Travailler en Afrique francophone : les Sept lois source de tensions interculturelles dans l’entreprise en Afrique francophone Plus d'infos
Patrice PASSY

Ce sont les panneaux d’indications interculturelles sur la route de votre succès professionnel qui intéressent aussi bien les cadres locaux, les afro-français en impatriation (back to the root), les français en expatriation pour mieux gérer son temps, son énergie et son équipe, atteindre ses objectifs commerciaux, stratégiques et faire face aux spécificités socioculturelles locales.

Intelligence des crises et crise des intelligences en Afrique francophone Plus d'infos
Patrice PASSY

Il
 est 
rare 
qu’on 
demande
 de
 trouver
 des
 questions qui 
nous 
forcent
 à
 réfléchir
 et
 nous 
nous 
REFUSONS 
d’ailleurs de génération à génération de nous
 poser
 de
 telles
 questions. Un démographe me disait au cours d’un échange, qu’il y a un mécanisme d’extinction démographique dans l’espèce humaine selon lequel un système d’idées disparait avec la génération qui le porte. Si « une question qui n’est pas posée est une porte qui demeure close » renchérit…Marilee GOLDBERG, dans son livre The art of the questions, le constat est que nos systèmes d’idées de génération à génération maintiennent les portes closes du progrès, de l’épanouissement COLLECTIF, de l’intelligence sociale…faute de QUESTIONS.


Comment se protéger face à une crise orchestrée ? Plus d'infos
Patrice PASSY

Plusieurs hommes politiques ont eu recours à la gestion de la perception comme moyen pour renforcer positivement leur image et améliorer leur capacité de décision et d’influence. La capacité d’un homme politique à gérer les perceptions lui donne un avantage concurrentiel par rapport aux autres leaders politiques dans la conquête ou la gestion du pouvoir. La gestion de la perception est d’une exigence professionnelle non négligeable, est un travail très dur, mais il peut lourdement participer à la fortification de votre stature en tant que leader


Intelligence des crises : le cas de l’Afrique francophone Plus d'infos

L’intelligence consiste à créer des liens entre des éléments que rien ne lient au départ. L’intelligence est quelque chose de très subtil ; elle n’a pas d’ancrage définitif. Elle voit le jour que lorsque vous comprenez l’ensemble du processus de l’esprit... L’intelligence naît avec la connaissance de soi, et vous ne pouvez comprendre que dans votre rapport à l’univers des êtres, des choses et des idées. L’intelligence n’est pas comme le savoir : elle ne s’acquiert pas. Elle naît dans un surgissement d’immense révolte, autrement dit quand toute peur est absente et qu’un sentiment d’amour est là


Les mauvaises stratégies de positionnement et de communication des leaders politiques sur les Biens Mal Acquis (BMA)
Plus d'infos
Patrice PASSY

Les mauvaises stratégies de positionnement et de communication des leaders politiques sur les Biens Mal Acquis (BMA)

Trois questions

Comment passer dans un rapport du faible au fort, de la communication traditionnelle à une communication d’influence sur les BMA en France et en Afrique Centrale ?

Comment gagner la bataille de l’image sur les BMA et celle des opinions dans son écosystème médiatique, grâce à des activités de communication innovantes, ciblées, dans des délais compressés ?

Quelles sont les possibilités que nous offre la communication de crise pour contenir ou mieux gérer les effets des campagnes de déstabilisation sur les opinions nationales et internationales ?


Les conversations interculturelles franco-africaines de DB CONSEILS
Plus d'infos
Les conversations interculturelles franco-africaines de DB CONSEILS

ENTRÉE GRATUITE
14 Avenue René Boylesve, 75016 Paris, France


MOHO-NORD ET LA REDYNAMISATION DE LA SOUS- TRAITANCE INDUSTRIELLE AU CONGO
Plus d'infos
Patrice PASSY / 12 juillet 2013

Le « contenu local » est un boulevard d’opportunités pour les PME-PMI congolaises, car ce programme permet d’améliorer durablement les compétences et le renforcement des capacités industrielles du Congo-Brazzaville. Ceci à son tour va stimuler la croissance économique et renforcer la cohésion sociale. Cependant, ne perdons pas à l’esprit que ce programme de « contenu local » est conforme aux caractéristiques techniques du projet MOHO-NORD et non de l'industrie locale congolaise. En effet, l’évaluation du contexte industriel congolais, la classification des compétences disponibles, la cartographie des attentes des entreprises congolaises, ne permet pas, à ce jour, d'identifier et de développer les ressources locales. Or, le temps est compté et les concurrences chinoise, française, sud-africaine, brésilienne, camerounaise et indonésienne n’attendent point. Il faut donc faire face et agir rapidement dans le cadre du développement du patrimoine économique de l’Etat et du potentiel de prospérité ainsi offert aux entreprises congolaises.


Dossier syrien: les plus et les moins pour Moscou
Plus d'infos

Opposée aux mesures de pression contre Assad de la part de l'Occident depuis les émeutes de 2011, la Russie pense que l'attaque chimique a été fomentée par les rebelles, pas par le gouvernement. Cependant les alliés, sous l'égide des Américains, ne tiendront pas compte de l'avis de Moscou s’ils décident d'attaquer la Syrie. Si c’était le cas, plusieurs scénarios s’ouvriraient pour la Russie.


La situation sociale en Chine : Perspectives et défis
Plus d'infos

Entre la réalité et ce qu’on perçoit, il existe souvent un large fossé. C’est certainement le cas pour la Chine. Le moins qu’on puisse dire de ce pays, c’est qu’il a un sérieux problème d’image en Occident. 

Quand les médias traditionnels parlent de la situation sociale en Chine, ils sont habituellement tout, sauf élogieux. Les sujets favoris sont les catastrophes, depuis les accidents de chemin de fer jusqu’aux immeubles qui s’effondrent, ou encore toutes sortes de scandales comme les intoxications alimentaires et les accidents miniers, les conditions de travail effarantes, les énormes problèmes environnementaux, l’agitation sociale, les avortements obligatoires, un bébé qui se retrouve dans la conduite d’évacuation d’un WC, etc., etc.

L’information dans le monde capitaliste cherche la sensation et se concentre souvent sur tout ce qui est négatif. D’autres pays aussi, surtout dans le Sud, sont généralement présentés sous un mauvais jour. Mais, dans le cas de la Chine, au contraire de l’Inde, par exemple, le dénigrement domine et il est systématique, quand il n’est pas organisé de toutes pièces.


Séminaire de Formation sur les Techniques de Résolution des Dysfonctionnements Internes dans une entreprise organisé à la FEC du 23 au 25 juillet 2013
Plus d'infos

Séminaire de Formation sur les Techniques de Résolution des Dysfonctionnements Internes dans une entreprise organisé à la FEC du 23 au 25 juillet 2013


DB CONSEILS A LA 4 eme EDITION DU FORUM INTERNATIONAL GREEN BUSINESS A POINTE-NOIRE DU 28 AU 30 MAI 2013
Plus d'infos
Patrice PASSY


Conversation stratégique organisée par le cabinet M.I.Q Conseil Thème : vers la création d'un fonds d'investissement franco-africain
Plus d'infos


Comment décider et quelles décisions en temps de crise ? Outils de réflexion à l'usage des décideurs francophones
Plus d'infos

En Afrique francophone, les années 60, 70 et 80 ont été marquées par le problème de la « stabilité politique », c’était l’ère des dinosaures, des dictateurs éclairés : le changement était mal perçu car, l’inconnu faisait peur aux intérêts français. Cependant cette obligation de stabilité commençait à souffrir face au communisme de mouvement (http://ppassy.blogspot.fr/2012/08/intelligence-des-crises-et-crise-des.html) qui devenait le seul dénominateur commun des peuples dans un monde marqué par un rythme d'innovations technologiques jamais connu. 

Les années 1990 semblent imposer un nouveau défi aux exécutifs africains francophones: une accélération de l’emploi du préfixe "multi" qui s’accouple bien ces derniers temps avec le mot : crise. 

La crise du temps français en Afrique francophone Plus d'infos
Patrice PASSY

Depuis la fin de la guerre froide, lentement et progressivement s'est installée une crise dans l'Etat franco africain. Cette crise de plus en plus profonde et manifeste se ressent tant au niveau des exécutifs africains, qu'au niveau des peuples d'Afrique francophone. Cette crise s’appelle : la crise du temps français dans sa zone de confort économique.


La gestion des complexités en Afrique francophone de 2012 à 2020 - les six tendances lourdes à comprendre puis, à gérer.
Plus d'infos
Patrice PASSY

Depuis l’année 2000, la seule constance en évolution dans le monde et plus particulièrement en Afrique francophone c’est : le changement. Tous les hommes politiques dans le monde lors des échéances électorales dans les processus démocratiques, prônent, proposent, font miroiter une seule chose : le changement. Si le changement devient un espoir, une exigence, une promesse et même une source de victoire (Obama), cela veut simplement signifier que l’immobilisme, le statu quo, les attentes et les impatiences des peuples deviennent insupportables, ingérables et source d’angoisse politique en Afrique. L’Afrique francophone a faim, elle souffre des sept faims qui sont : 

1. La faim pour se procurer un toit décent
2. La faim pour se nourrir
3. La faim pour s’habiller
4. La faim pour éduquer et s’éduquer
5. La faim pour gagner mieux sa vie
6. La faim pour vivre heureux
7. La faim pour soigner sa famille


CONGO-BRAZZAVILLE: PÉTROLE ET PROTECTION DU PATRIMOINE ECONOMIQUE DE L’ETAT Plus d'infos
Patrice PASSY / 14 octobre 2013

En 2013, le Congo-Brazzaville est donc au centre de la nouvelle géopolitique pétrolière et des stratégies de développement des majors. La cherté du baril brut et la nécessaire diversification des sources d’approvisionnements donnent à Pointe-Noire, une importance stratégique de premier ordre. Nous ne pouvons continuer à être les spectateurs de cette lutte violente pour le leadership mondiale, sans amorcer une réflexion-action profonde au niveau des structures de décisions de l'Etat. Nous regrettons que depuis l’indépendance, plusieurs partenariats interentreprises ont été réalisés ainsi que des politiques de coopérations mises en place ou imposées, avec pour objectif principal: acquérir les matières premières congolaises aux prix fixés par l’acheteur.

Comment cela a-t-il été possible ?

Si je peux me permettre de résumer la structuration de ces mécanismes, je m’exprimerai ainsi : aux malformations congénitales des suites d’une « œuvre de civilisation » à tâtons (la colonisation) et d’une décolonisation bâclée, c’est-à-dire structurellement non préparée, s’ajoutent les handicaps institutionnels congolais que renforcent les handicaps culturels.


DE L'INTELLIGENCE INDIVIDUELLE A LA RÉUSSITE COLLECTIVE EN FRANCE : RÔLE ET ENJEU DES RÉSEAUX
Plus d'infos
Patrice PASSY

Pourquoi s’investir ?

Parce que le réseau se construit et s’entretient au quotidien. Autrefois apanage des cadres sup’, le « réseau » est désormais le sésame incontournable pour s’ouvrir toutes les portes.

En investissant dans son réseau, on tisse des liens, on rencontre des gens qui, eux aussi, ont leur propre réseau de contacts. Selon mon expérience la plupart des entrepreneurs ont en moyenne 20 contacts réels à partager, pour qui le premier pas, vers l'atteinte d'un objectif est de le faire connaître, au plus grand nombre de gens possible.

Pour réussir avec ce club de rencontres, il nous faut :
Réduire les conflits d’intérêts personnels.
Initialiser la confiance réciproque malgré les ratées.
Se dépasser pour mieux s’investir dans la mise en œuvre des projets.
Croire en l’avenir et avoir confiance en soi.
Développer la modestie et le sens du partage des informations.
Savoir être humble et tolérant
Améliorer ses propres compétences
Réduire au maximum les pulsions de jalousie entre membres et se souder les coudes.
Etre capable d'investir financièrement pour un avenir commun
Tout le monde ne peut pas être chef, accepter l'autorité des plus brillants retenus par le groupe et se soumettre à l'ordre et la discipline du groupe.
Africaines en réseau ! Une ressource essentielle pour les afro-français


Session de formation Thème: Diplomatie économique et diplomatie d’entreprise dans la conquête des marchés de la sous-région
Plus d'infos

http://www.gicamtv.org/non-classe/patrice-passy-941
Intelligence Economique

Session de formation
Thème: Diplomatie économique et diplomatie d’entreprise dans la conquête des marchés de la sous-région


Sommet de l'Elysée: Contre-propositions afro-françaises pour une néo-décolonisation africaine - réponse au rapport Védrine-Zinsou
Plus d'infos

LE PROCESSUS DE NÉO-DÉCOLONISATION AFRICAINE

Patrice PASSY
Conseil en Intelligence Economique
Mouvement de Néo-Décolonisation de l'Afrique Francophone (MNDAF)

La ministre nigériane des Finances, Ngozi Okonjo-Iweala, a souligné que « les investissements de la Chine et de l’Inde sont de plus en plus importants. Nos partenaires traditionnels devront travailler dur pour nous convaincre de coopérer avec eux. La France peut, par exemple, jouer un rôle essentiel en nous aidant à relever le défi des infrastructures » 

La France en 2013 dispose t-elle de la culture stratégique, de projets structurants, des moyens financiers pour relever le defi des infrastructures, d'une vision politique pour l'Afrique afin de mieux épouser les courbes de l'émergence des économies africaines ?

Face à la Chine, les initiatives économique incohérentes, les réformettes, la démocratie imposée ou orientée et la volonté politique ne suffissent plus.

Le président François Hollande. « L'Afrique est le continent de demain, de l'avenir. C'est une opportunité pour les Africains eux-mêmes, mais aussi pour les grands pays industrialisés, même si les pays émergents ont eu plus de célérité à comprendre le changement qui se passe en Afrique. Le temps de l'Afrique est venu. »

Voici en résumé, l’offre française de participation à l'émergence économique de l'Afrique


POUR UNE INTELLIGENCE AFRICAINE DE LA QUESTION FRANCAISE
Plus d'infos
La gestion des complexités en Afrique francophone de 2013 à 2020 les six tendances lourdes à comprendre puis, à gérer.

Par Patrice PASSY
Conseil en Intelligence Economique et Communication d'Influence

Projets
Institut de criminologie d'Afrique centrale
janvier 2012 – novembre 2014

L ’institut va être à ce titre un carrefour de la pratique professionnelle, de la recherche scientifique et de l'action étatique et communautaire en matière de justice pénale.
Etre une force de propositions dans le domaine des sciences criminologiques et criminelles et faire valoir les points de vue de tous ces milieux auprès des autorités législatives ou décisionnelles compétentes des Etats de la sous-région. Ceci peut prendre la forme de mémoires, représentations, conférence-débat, articles et autres moyens de communication
Servir d’interface avec les compétences d’attribution des divers organismes, partenaires et organismes publics et privés concernés par la production et l’utilisation de la criminologie, la criminalistique, et la victimologie.

 

Visualiser l'intervention de Patrice PASSY au FORUM AFRIQUE 2015 sur le thème
Quelle nouvelle intelligence des marchés devrons-nous développer en Afrique francophone ?

en qualité de partenaire Platinum du MOCI-CIAN-CCIP

L'ACCOMPAGNEMENT VERS DE NOUVEAUX MARCHES
AFRICAINS EN TOUTE EFFICACITE ET SECURITE

Accédez à l'offre d'intervention de DB CONSEILS au sein de l'
Export et du Commerce International




.

37 rue des Mathurins – 75008 Paris – Bureau : +33 141 064 032
Kinshasa : +243 971 541 002 – Brazzaville : +242 066 298 097 – Douala : +237 978 045 88
www.dbconseils75.com - contact@dbconseils75.com

Téléchargez la plaquette DB CONSEILS


ACIFR

32 rue de la croix
57550 - Merten / France